Réalités Tome 1 : Émergence

(6 avis client)

19,00

Un premier opus d’une trilogie de science-fiction mêlant habilement action, psychologie et philosophie qui vous entraîne dans un multivers troublant de réalisme !

De récentes découvertes rendent accessibles des versions alternatives de notre monde. Des agents très entraînés, issus de ces mondes, s’opposent autour d’une innocente serveuse belge, qui est la clé de l’existence-même de ces Réalités.

Entre mission de sauvetage, sociétés alternatives et théories scientifiques, partez à la découverte de l’univers multiple dévoilé par une aventure effrénée qui vous tiendra en haleine de bout en bout.

Description

Entre mission de sauvetage, sociétés alternatives et théories scientifiques, partez à la découverte de l’univers multiple dévoilé par une aventure effrénée qui vous tiendra en haleine de bout en bout.

Quatrième de couverture :

2012 : Les Limiers Aeria et Bron effectuent en Réalité Un une mission pour la société idéale de la Réalité Zéro. Leur but ? Traquer ceux qui pourraient perturber leur époque en développant leur faculté de déplacement à travers les mondes.
Mais bien vite, le couple repère des anomalies dans les câbles quantiques. Selon l’Analyste Welmot, il s’agirait d’un fait rarissime qui ne se serait pas produit depuis la mise en place de la Fibre Unique, qui permet de changer de Réalité.
Pendant ce temps, Abigail, jeune serveuse dans un bar belge, se fait enlever par Kylee, un professeur aux talents de tueur à gages. Il l’entraîne dans une Réalité où l’humanité s’est presque éteinte au XXe siècle, et démarre alors un enseignement qui ébranle toutes ses convictions.
Et si ces deux événements étaient en fait intimement liés ? Une véritable course contre la montre s’engage pour les Limiers, tandis que Welmot s’apprête à découvrir une vérité qui menace de détruire l’espèce humaine. Quant à Abigail, quelle importance peut-elle avoir pour Kylee, ce scientifique si mystérieux ?

Un premier opus d’une trilogie de science-fiction mêlant habilement action, psychologie et philosophie qui vous entraîne dans un multivers troublant de réalisme !

Informations complémentaires

Poids 403 g
Dimensions 2.0 × 14 × 21 cm
Format

Broché 14×21 cm

ISBN

978-2-9568228-6-8

Nombre de pages

320

6 avis pour Réalités Tome 1 : Émergence

  1. MilleetunepagesLM

    Le commentaire de Martine :
    Quel premier tome, que nous présente Loïc Grosman, une science-fiction dans un monde alternatif qui nous entraîne dans une dynamique de voyage dans le temps et aussi dans des réalités diverses. Un roman très original qui nous embarque dans l’intrigue et le suspense afin de découvrir qui serait apte à détenir « La Connaissance » qui menacerait l’extinction de l’humanité.
    Un thriller avec de la physique, des mathématiques, de la philosophie, qui nous démontre différents univers ou réalités. L’auteur démontre une nouvelle façon de faire des voyages dans le temps. Ce qui concerne les voyages dans le temps et les mondes parallèles sont des sujets qui m’intéressent toujours et Loïc Grosman m’a vraiment épaté par son récit qui transmet tout l’intérêt que cet auteur a pour ses sujets. C’est vraiment une science-fiction bien documentée, avec des références qui sont vérifiables et qui sont exactes, avec une imagination sans borne.
    Une écriture franche, directe et dynamique. Une intrigue qui tient le lecteur en haleine du début jusqu’à la fin. Des personnages qui sont attachants avec qui on a hâte de poursuivre l’aventure, le hic de ma lecture c’est que ce tome a une fin, moi, je voulais continuer alors vous vous doutez bien que j’ai hâte de pouvoir lire la suite.
    Je vous recommande le tome 1, mais je souhaite que Loïc Grosman nous présente le tome 2 bientôt, alors qu’attendez-vous pour le lire ?

  2. fnitter

    Réalités alternatives, mécanique quantique et belles pépés dans ce premier tome entraînant.

    La réalité zéro, sorte d’utopie (?) communiste, voyage dans le temps et les réalités, éliminant sans scrupules toute personne risquant d’accéder à « LA » connaissance et menacer leur existence.
    Mais la machine se grippe et une autre réalité pourrait-elle se rebeller et par les mêmes méthodes se faire une place au soleil ?

    Un thriller, de la physique, des maths, quelques petites phrases bien senties et on se ballade agréablement et à l’aise dans l’univers de l’auteur.
    Au début je me suis inquiété. Vendu par l’éditeur comme Hard SF, pourtant le style plutôt décontracté semblait à mille lieux d’un A. Reynolds ou d’un G. Egan. Et finalement, c’est tant mieux. le bouquin est très digeste et la hard science consiste surtout, tout au long du roman, à expliquer l’univers, le comment et le pourquoi du voyage temporel et multidimensionnel. (Limite Fantasy-Fantastique et pouvoirs de l’esprit, comme dans Isolation d’Egan qui lui est pour le coup, beaucoup moins digeste d’ailleurs).
    Une pensée émue pour « La fin de l’éternité » d’Asimov auquel, Limiers, Opérateurs, Analystes, Surveillants m’ont fait penser.
    Bon la réalité zéro, idéale ? On se doute que l’auteur a un avis la-dessus puisque les gens vivaient heureux, enfin ! Et ce qui pouvait risquer de remettre cette stabilité en cause était sévèrement réprimé, de manière définitive de préférence. Oups, j’ai peur moi… D’autant qu’un génocide à l’échelle de l’humanité ne semble pas émouvoir grand-monde là-dedans.

    On pourra regretter quelques épisodes sous forme de bloc. La scène de cul, check. Une baston, check. Le moment philo, check. La bonne critique de la société consumériste check… Mais regretter n’est pas vraiment le mot puisque le tout se lit très facilement.
    J’aurais aimé également un peu plus d’interactions d’Abigail avec les autres (quels autres?) dans le monde de Kylee. (c’est pas du spoile, c’est dans la quatrième de couv).

    Ah, je vous ai menti pour les belles pépés. On n’est pas dans le pulp de l’âge d’or de la SF avec uniforme en bikini. Le livre se veut malgré tout « plus sérieux » et réussit son coup.

    Et puis un bouquin qui arrive à m’arracher au sacro-saint épisode d’une série Netflix avant de dormir mérite qu’on le lise.

  3. meygisan

    Je rédige cette critique en seconde lecture.
    J’avoue qu’à la première, j’ai eu du mal à entrer dans l’univers de l’auteur, non pas que ce soit mal écrit, bien au contraire, ou que l’univers en question soit mal présenté, défini. Non! J’ai eu du mal parce que l’auteur nous livre des explications scientifiques, certes vulgarisées, sur l’univers quantique et ses réalités parallèles, mais certaines vont trop loin pour moi. Surtout dans le dernier tiers du livre, où même lors de la seconde lecture, j’avoue que je n’ai plus tenté de comprendre.
    Et je me suis aperçu que finalement, cela ne gênait en rien la compréhension global du roman. Cela m’a permis en fait de m’attacher réellement aux personnages, et notamment à Abigail dont le parcours devient passionnant. l’auteur tourne autour d’elle pour bien nous faire comprendre que la clé repose sur ses épaules, et au travers de sa « formation », il distille un suspens bien dosé dans une progression toujours plus accrocheuse.
    L’intrigue qui tourne autour des personnage de Welmot, l’Analyste, et le couple Aeria/ Bron, n’est pas en reste, puisque l’auteur permet à la fois de la suivre sur un plan disons stratégique et d’un point de vue scientifique/intellectuel ( l’enquête de Welmot), et sur un plan plus concret, sur le terrain ( le couple effectue des missions dans les différentes réalités).
    Finalement, ce tome sert à poser les bases de l’intrigue, de l’univers, des personnages principaux.
    L’auteur pousse à la réflexion sur des thèmes comme l’existence, l’humanité, la science, la philosophie, la société, à travers quelques répliques bien choisies, égrainées de ci de là dans le récit.
    Entre action, réflexion, science fiction et sans doute même fantastique ( oui quelque fois on pourrait avoir affaire à des fantômes, des manipulations d’esprits… je vous laisse découvrir comment l’auteur intègre cela au roman, c’est très fin… même si ce n’est sans doute que mon interprétation!!), le roman lorgne aussi parfois du côté du thriller psychologique, des ingrédients qui donne un récit dense, haletant, intéressant, malgré la difficulté à appréhender les explications scientifiques…
    Je me procurerai le second tome avec plaisir…

  4. bernard

    Bonjour,
    Ma fille Flore m’avait offert votre livre « Réalités Tome 1 » avec une dédicace fort exacte qui m’était destinée.
    Scientifique de formation, très amateur de science-fiction et ayant un goût particulier pour l’astrophysique, j’ai beaucoup aimé votre livre qui nous décrit un multivers possible, même si personnellement je ne le crois pas très probable.
    J’attendais avec impatience le deuxième tome. Je viens juste de l’acheter sur votre site. Il me presse de le lire.

  5. lyoko

    Comment dire … je déteste l’auteur. Je sens que je vais lui vouer une haine certaine jusqu’au… prochain tome.
    C’est franchement pas humain de laisser les gens comme ça dans l’attente d’une suite… bon d’un autre côté j’étais prévenue quand j’ai commencé ce roman : c’est bien notifié tome 1 donc du coup il y a obligatoirement une suite… mais maintenant je veux le tome 2 !! (capricieuse la lyoko !! un peu quand ça vaut la peine !)

    J’ai tout simplement adoré ce roman et son originalité. Une nouvelle façon de revisiter les voyages dans le temps.
    J’ai eu un peu peur au début de ma lecture, car tout restait un peu vague, mais il n’a pas fallu longtemps pour une immersion totale.

    L’écriture de l’auteur est tout a fait abordable, et surtout très plaisante. j’en redemande et je vais suivre avec attention ce nouvel auteur dans l’univers de la SFFF française.. et je connais quelques lecteurs qui pourraient fortement apprécier ce roman .

  6. Cassiopée

    Enfin un vrai thème de science-fiction !

    500 Premiers rédacteurs d’avis (Simplement.pro)
    23 avril 2019

    Pour moi, un bon livre de SF prend une théorie actuelle et la pousse dans ses limites hypothétiques pour définir un monde nouveau théorique.
    Ce qu’ont fait très bien à leur époque Jules VERNE ou Isaac ASIMOV.

    Ici, on reprend la théorie de physique quantique dite du chat de Schrödinger pour inventer des réalités parallèles à notre monde actuel. Chaque individu possède le talent de glisser d’une réalité à l’autre, le problème étant que ce talent doit être réveillé. L’autre souci est que le passé d’une réalité peut influencer le présent d’une autre et vice-versa. Il faut donc veiller à ce que rien ne vienne influencer la réalité 1 à partir des autres réalités.

    Ce thème peut paraître compliqué mais il est très bien développé dans le roman.
    On suit plusieurs personnages qui vivent dans la réalité un et qui surveillent les autres réalités parallèles.
    En même temps, on suit Abigail, serveuse dans un pub de Bruxelles qui a été emmenée par Kylee pour lui faire découvrir son talent endormi de surfer entre les réalités.

    On découvre donc la théorie de ces mondes à travers les yeux de la serveuse et on se pose les mêmes questions théoriques en obtenant des réponses du personnage de Kylee.

    J’avoue avoir adoré ce livre (qui n’est que le premier tome d’une future trilogie).
    L’auteur a bien pensé et développé le monde de son roman et les explications de physique quantique se tiennent. Du coup, on se prend d’affection pour les divers personnages et pour ses diverses réalités.
    Le final donne envie de lire la suite que j’attends avec impatience !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…